ENTRETIENS GAGNANTS N° 4 - Edition Narbonne

ET COMURHEX II

Sûreté et environnement : des priorités majeures

COMURHEX Malvési est un important centre industriel à vocation chimique, spécialisé dans la conversion de l’uranium.

Très impliquée dans la sûreté et la sécurité, l’entreprise a investi 35 M€ pour ses installations, ces deux dernières années.

Filiale du groupe AREVA, l’expert mondial dans les métiers de l’énergie, COMURHEX Malvési représente la première étape de la conversion de l’uranium. Créée en 1959 par le général De Gaulle à la fermeture de l’ancienne mine de soufre, l’usine est devenue Comurhex en 1971 grâce au rapprochement des deux sites de Narbonne et de Pierrelatte (Drôme), puis a été cédée par Péchiney à la Cogema, qui appartient aujourd’hui au groupe AREVA. Comurhex exporte la moitié de sa production dans le monde, l’autre moitié étant destinée au français EDF. Elle fait partie des trois usines reconnues au niveau international, avec les USA et le Canada.

Le site narbonnais est la porte d’entrée en France des concentrés uranifères qui proviennent du monde entier. Ils doivent être purifiés avant de pouvoir être convertis en tétrafluorure d’uranium (UF4). La matière prend alors la direction de Pierrelatte pour être

enrichie et transformée en hexafluorure d’uranium (UF6).

Une étape primordiale

Cette première étape du cycle du combustible, indispensable pour répondre aux exigences de pureté d’une utilisation en centrale nucléaire, est mise en œuvre grâce à un process chimique extrêmement maîtrisé qui nécessite l’utilisation de puissants réactifs, comme l’acide nitrique, l’ammoniac et l’acide fluoridrique.

L’entreprise occupe un site d’une centaine d’hectares, dont 80 hectares sont dédiés aux lagunes. Cet important réseau de 11 bassins de décantation et d’évaporation fonctionne comme des marais salants et permet de concentrer les nitrates rejetés par les  installations industrielles.

Consciente des enjeux environnementaux et forte d’une expérience héritée des accidents passés, l’entreprise s’est engagée dans une démarche volontaire pour les années à venir afin de toujours mieux garantir la sûreté des personnes et des installations.

Des investissements pour la sécurité et l’environnement

Particulièrement attachée à son implantation narbonnaise, où elle joue un rôle capital dans le tissu économique, Comurhex investit pour son site industriel, mais aussi pour les hommes en s’impliquant dans des actions locales.

Désireuse d’aller plus loin dans sa quête de l’excellence technologique et de la sécurité, une nouvelle usine, COMURHEX 2, va voir le jour. Cet investissement de 240 M€ est un programme de rénovation complète de l’outil industriel qui va lui permettre de réduire fortement l’utilisation de l’ammoniac, l’un des réactifs responsables du classement du site en Seveso 2, grâce à l’utilisation d’un nouveau four. Des bâtiments neufs seront intégrés à l’existant qui sera remanié. Les autorisations administratives feront suite

à une enquête publique le premier semestre 2009. L’usine a actuellement effectué le travail préparatoire au démarrage de cet important chantier. L’année 2011 sera consacrée aux tests et réglages pour qualifier ce process qui constitue une véritable première afin de pouvoir produire à partir de fin 2012.

La volonté de s’enraciner dans le narbonnais

Voici 50 ans que l’une des seules industries de Narbonne produit, génère de l’emploi et participe à la vie locale. « Nous avons pour principe de renforcer nos liens avec tous types d’associations locales comme le RCNM, le club de hockey sur glace, le syndicat mixte du delta de l’Aude, le SDIS 11… ».

Informer : des interlocuteurs externes réguliers

Les responsables de la Comurhex sont en relation permanente avec les parties prenantes (élus, journalistes, associations…) et informe de toutes ses activités, des résultats de l’entreprise et ses perspectives. Le rapport environnement est adressé aux collectivités et au Comité Local d’Information et de Concertation. Il est également disponible sur le site internet www.areva.fr

Jean-Marc LIGNEY

Chimie

La puissance d’un groupe qui fixe des contraintes supérieures à la législation
Fière d’être narbonnaise depuis 50 ans et pour les décennies à venir
La volonté d’investir pour être le moins impactant possible
Une politique dynamique pour la sécurité des employés
La modification d’un process industriel pour supprimer les lagunes et amoindrir les réactifs chimiques
Le partage des informations

COMURHEX Malvési
BP 222
11102 Narbonne Cedex
Service communication : Grégory DEGENNE
04.68.40.54.20
gregory.degenne@areva.com

« J’en suis plein ! : l'ouverture de la saison du théâtre de Narbonne avec la pièce la Framboise Frivole; les halles de Narbonne, ses couleurs, ses senteurs et son ambiance, les Vendanges du Cœur , une opération singulière, attachante et qui prouve, s'il le fallait encore le grand cœur du monde vigneron ; les vins de la Clape, qui méritent d'être mieux connus… »