ENTRETIENS GAGNANTS N° 5 - Edition Beziers

Traitements de surface des métaux

Du prototype à la petite et moyenne série, prestataire de services aux industriels, Galvadoc propose des revêtements de surface dits « techniques » par voies chimiques, électrolytiques, ou par pulvérisation.

Créée dans les années 80 à Béziers, l’entreprise Galvadoc a été reprise en 2003 par Monsieur et Madame Delmas. Soucieux de la développer, dans un premier temps il leur a fallu répondre à la forte demande de leurs principaux clients pour augmenter la production. Ils investissent alors dans du matériel performant et diversifié, de la puissance du transformateur à l’acquisition de deux fours de cuisson en passant par des moyens de transport et de manutention plus adaptés. Des moyens mis à hauteur de 250.000 € pour répondre au plus près aux besoins de leurs clients. Ces grands donneurs d’ordre d’entreprises phares comme la Cameron ou Mécanic Sud sont devenus aujourd’hui des acteurs incontournables de leur profession, le traitement de surface des métaux. De 8 salariés, l’entreprise est aujourd’hui passée à 14, preuve de son dynamisme.

Un panel d’activités et un vrai savoir-faire

Les pièces usinées sont réceptionnées par le contrôleur ‘réception’. « Au lancement de la production, nous réalisons le traitement demandé par le client selon des spécifications » soulignent Jany Delmas et son mari. Si beaucoup d’entre elles proviennent de l’industrie du pétrole, de nouveaux clients issus d’autres horizons comme le bâtiment ou l’électronique leur confient désormais du travail. Galvadoc maîtrise les différentes techniques de traitement de surface : nickel chimique haut ou moyen phosphore, chromage dur, phosphatation cristalline au zinc ou au manganèse, grenaillage, micro-sablage et tous revêtements organiques liquides. Ces derniers sont du PTFE type Xylan, Everslick type Molykote, Polyuréthane mono ou bi-composant et Epoxy bi-composant. Ces différents revêtements apportent aux métaux traités des fonctions de surface :adhérence, dureté, anti-corrosion, anti-adhérence, anti-usure, anti-grippage, lubrification, alimentaire, protection, décorative. « Dans notre métier, il est difficile de trouver du personnel pour le travail si spécifique que nous lui demandons. Nous le formons en interne » souligne Jany Delmas, précisant qu’il est « hautement qualifié, motivé et impliqué. » Pour répondre aux besoins, l’entreprise a doublé les postes, appliquant désormais le travail en équipes travaillant de 5H à 12H et de 12H à 19H. « C’était impératif pour atteindre 100% du respect des délais. Dans un secteur aussi exigent, il faut un service adapté » rajoute Jany Delmas.

Une entreprise qui se développe et va de l’avant

De nouvelles activités se sont ajoutées au panel de Galvadoc. C’est le cas du dépôt sélectif.  Il s’agit de métallisation électrochimique sélective appliquée localement sur une partie de la pièce. Galvadoc a été homologué par les licenciés Vallourec. Cette licence est un principe d’assemblage mâle/femelle fileté par serrage conique de canalisations transportant des fluides. Cette conception brevetée est reconnue mondialement. Le dépôt sélectif peut se faire en production ou en réparation. Dans le premier cas, un dépôt de nickel et de cuivre faible épaisseur en micron est appliqué sur des assemblages coniques filetés.

Les réparations quant à elles sont réalisées sur des pièces non conformes pour cause de contrôle dimensionnel. C’est le cas par exemple d’un alésage hors tolérance. « Nous réalisons le dépôt manquant pour remettre ce diamètre à la bonne cote » précise Monsieur  Delmas. Le coût de revient de ces pièces de précision, parfois unique, serait exorbitant si elles devaient être refaites. Le dépôt sélectif permet de ne pas les ‘rebuter’. Pour Jany Delmas et son mari, « il s’agit d’un véritable SAV. Il peut même nous arriver de nous rendre sur place pour procéder à cette opération.» Galvadoc réalise aussi du nickel chimique moyen phosphore sur l’ensemble des tôleries pour IBM.

Afin de répondre à ces demandes de plus en plus diversifiées impliquant des pièces extrêmement diverses en terme de volume, du nouveau matériel devra être installé. Et qui dit machines supplémentaires dit aussi espace pour les recevoir. C’est pour y faire face que Galvadoc réalise des projets d’agrandissement de ses locaux.

L’entreprise a été certifiée par l’AFAQ Iso 9002 en février 1999, puis ISO 9001/2000 en mars 2000. L’année suivante elle a acquis un mode de gestion de la production par GPAO.

Soucieuse de préserver l’environnement, Galvadoc possède également une station physico-chimique de dépollution répondant aux nouvelles normes européennes, arrêté ministériel du 30 juin 2006.

Guy et Jany Delmas

Traitements de surface

6 bonnes raisons de leur faire confiance
- Le dynamisme d’une entreprise en constante évolution
- La réactivité
- La satisfaction du client
- Le respect des délais
- L’esprit d’ouverture à l’amélioration
- Le savoir faire et le professionnalisme

Galvadoc
ZI du Capiscol
Rue Blondel
34500 Béziers
Tél 04 67 62 39 86
Fax 04 67 35 17 77
galvadoc@wanadoo.fr