ENTRETIENS GAGNANTS N° 2 - Edition Narbonne

Le Rocbère au cœur de la Chine

Terra Vinéa est une ancienne mine de gypse reconvertie en chai de vieillissement des caves Rocbère que constituent les caves de Peyriac, Sigean et Portel des Corbières. Le vignoble s’étend du sud de Narbonne jusqu’à Sigean. Henri Forgues, directeur et Jean-Michel Mora, directeur commercial, ont démarré un partenariat avec la Chine l’année dernière et espèrent exporter à terme 20 à 30% de la production vers ce pays locomotive de la croissance mondiale.

 



Quel marché du vin en Chine aujourd’hui et dans le futur?
« Avec près de 1,3 milliards d’habitants, le marché chinois offre un potentiel considérable pour les investissements étrangers. La Chine s’éveille à l’art du vin. Elle ne cesse d’étendre ses vignobles et d’améliorer son savoir faire œnologique. Elle se place actuellement au 6ème rang mondial en terme de surface d’encépagement et de production de vin. 80% du vin consommé en Chine est produit en Chine. Les 20 % restant proviennent de plusieurs pays, principalement d’Australie et de France, qui proposent l’essentiel du vin haut de gamme. Le pays sera le marché le plus dynamique d’ici 2010. Les possibilités sont énormes pour les investisseurs étrangers et une telle conjoncture peut faire l’enjeu d’une région. Des regroupements de caves seraient une solution adaptée aux demandes du pays. Avec sa forte originalité et sa qualité supérieure, le vin français peut couvrir le marché chinois de haut de gamme. »
Qui sont vos partenaires ?
  « La société ShenZhen Thai Trading, que dirigent Mr Ji Wei, Mr Richard Tang et Mme Caillé, est à la base le principal distributeur de riz en Chine. Elle s’est diversifiée avec l’industrie vinicole. Leur approche du marché est très professionnelle. Terra Vinea est pour eux une sorte de terre d’accueil des vins du sud de la France et ils sont très motivés pour promouvoir la marque dans son ensemble. Nous leur avons donné l’exclusivité sur toute la Chine. » 
Comment se passe le partenariat ?
« C’est en travaillant progressivement avec eux que nous avons constaté le sérieux et la solidité de ce groupe. Notre gamme de produits passe par un créneau de distribution et nos vins sont en vente dans des magasins de Shanghai, Shen Zen et Biejing. De Marseille au port de Shen Zhen, il y a tout un travail de packing list, d’analyse, toute une routine logistique et commerciale à mettre en place. Nos collaborateurs chinois s’impliquent, s’adaptent. Travailler avec des personnes si intéressées, simplifie les choses. Des liens de partenariat au-delà du commerce s’établissent. Ils viennent ici, nous présentent des clients potentiels de Thaïlande et du Cambodge. Nous sommes grâce à eux fournisseur officiel d’Air Thaï. »
Quel est leur comportement en tant que consommateurs?
« Avec l’amélioration de la qualité de vie des chinois, la consommation du vin importé n’a cessé d’augmenter. Aujourd’hui, seules les hautes classes connaissent bien le vin, produit qui se démocratise vers l’émergence de classes moyennes. Le vin devient phénomène de mode, et celui de France plaît avec son côté exotique. Mais la plupart des amateurs s’intéressent davantage au vin pour ses bienfaits sur la santé plutôt que pour son goût. Le vin chinois est d’une qualité respectable, bien travaillée, mais c’est en développant leur connaissance qu’ils apprécieront la particularité du nôtre. Pour l’heure, c’est une position sociale qu’ils prennent en achetant le vin français. »
Pourquoi les caves Rocbère ?
« Au départ, l’aspect qui a été le plus motivant pour nos partenaires chinois, c’est le site Terra Vinea. Ils ont vu dans ce chai monumental au cadre atypique, tout le potentiel qu’ils pouvaient en tirer. D’autre part, le vin que l’on envoie est très bon, mais il est moins cher qu’un grand cru. Nous proposons ainsi un produit de bon rapport qualité-prix, qui correspond au chinois de classe moyenne. Nous vendons 44 marques de vin, dont 30% de nos châteaux en Corbières et 70 % de vin du pays de l’Aude à des marques que nous avons créées pour eux. 500 000 bouteilles sont parties en Chine depuis octobre 2006, et bientôt 200 000 de plus. Notre objectif pour 2008 : 1 million et demi de bouteilles. »


Jean-Michel Mora et Henri Forgues

Chai de vieillissement

• 1er producteur de Corbières
depuis des années, représentant
10 % de l’appellation.
• Rocbère existe depuis plus
de 25 ans.
• Une construction dans la durée.
• Une qualité régulière
de nos produits.
• 60000 visiteurs par an pour le site.
• Le spectacle plait à tout public.

Terra Vinéa
Chev Platrières
11490 Portel des Corbières
Tél : 04 68 48 64 90
Fax : 04 68 48 01 22

Le coup de cœur d’Henri Forgues : « j’aime chanter, j’aime les belles voix et mon coup de cœur c’est l’opéra, d’où certains noms que j’ai donnés à mes vins, comme le “Grand Opéra” ».

http://www.terra-vinea.eu