ENTRETIENS GAGNANTS N° 3 - Edition Beziers

Un An !

Déjà ...


Un an déjà !

Un an que nous nous sommes lancés dans cette audacieuse aventure. Un départ tranquille, sans trop de fausses notes : bon gré, mal gré, nous avons visiblement su éviter les fâcheux canards. Souhaitant célébrer dignement l’événement, Entretiens gagnants a soufflé sa première bougie, samedi 27 octobre à Poilhes (34).

Un anniversaire en musique, s’il vous plaît !
A l’occasion d’un déjeuner / débat, notre magazine a réuni ses principaux partenaires, sous la bienveillance de son parrain, Michel Plasson. Rappelons qu’Entretiens gagnants est une publication destinée aux décideurs économiques des territoires languedociens (outre l’Ouest Hérault, nous sommes désormais présents dans l’Aude et le Bassin de Thau).


Cette manifestation se voulait résolument différente des rassemblements traditionnels de chefs d’entreprise. Prélude d’un ancrage atypique ?!
Toujours est-il que, pour rester en phase avec notre credo d’enrichissement de la vie locale et pour coller à l’esprit du dossier évoqué dans notre édition du printemps dernier (“ Le chef d’entreprise, chef d’orchestre ”), nous avons convié nos partenaires à converser autour d’un thème qui nous est cher : le rapprochement entre la culture et l’entreprise. P ar son initiative, Entretiens gagnants entendait aussi permettre à tous ses partenaires de se rencontrer dans un contexte épanouissant et de tisser des liens relationnels durables…


Avant de se laisser envoûter par quelques notes de musique qui nous ont fait goûter les joies de l’opéra et percevoir la magnifique acoustique du Domaine de Régismont, un débat animé par Michel Plasson nous a permis de discuter des parallèles (existants et à venir) entre culture et entreprise. De quoi passer un message fort à toutes les bonnes volontés pour faire à nouveau de Béziers une place majeure en la matière : la cité de Riquet n’était-elle pas une référence de musique classique à la fin du XIXe siècle ? A cette l’occasion, Michel Plasson a également affirmé sa volonté de mettre en place un événement musical de renom à Béziers dans les deux prochaines années… Chef d’orchestre émérite s’il en est, il a par ailleurs fait partager son expérience au travers de l’association Aïda : cette structure, qu’il a portée à bouts de bras, réunit plus de 100 entreprises toulousaines, qui soutiennent la création musicale sur la ville rose. Avec ferveur et enthousiasme, il appelait cette initiative à faire des émules sur nos territoires.

Apportant une pierre importante à l’édifice en devenir du mécénat culturel. Pourquoi pas en effet dupliquer ce genre d’associations à l’échelle languedocienne ? Entretiens gagnants veillera à cette nouvelle mise en scène. Un rendez-vous de travail est d’ores et déja fixé à la Sous-Préfecture de Béziers au printemps prochain.

Contact : Cyril Gayraud

06 15 65 70 67




EG

Magazine économique