ENTRETIENS GAGNANTS N° 3 - Edition Beziers

Une virée à Paris, capitale de vos envies


Etincelante, bouillonnante et surprenante, Paris pleure, Paris rit. Souvent magique, parfois secrète, la capitale - sortie des Champs-Elysées et de la Tour Eiffel - regorge de sites à découvrir. Paris est une ville aux multiples facettes. Entretiens gagnants vous suggère quelques idées et astuces pour la visiter autrement. Pour flâner au gré des ambiances franciliennes, selon vos humeurs et vos envies ! Et puis, Paris à Noël, c’est tellement féerique…

Un panaché de vie
Paris, c’est déjà une scène artistique et culturelle de premier choix. Au rayon des nouveautés : le musée du quai Branly se dresse depuis juin 2006 face à la Tour Eiffel, tandis que le musée de l’Orangerie, le Petit Palais, le musée des Arts décoratifs et la salle Pleyel ont aussi fait peau neuve. En cette année 2007, le centre Pompidou a également célébré ses trente ans, la Cité de l’histoire de l’immigration et celle de l’architecture et du patrimoine ont été inaugurées… Dans la capitale du goût et des saveurs, il fait bon flâner. Paris offre tout le savoir-faire de la gastronomie française - qu’elle soit traditionnelle ou plus créative -, mais aussi des cuisines du monde, qui s’invitent dans vos assiettes. La nuit venue, les noctambules ont l’embarras du choix entre cinéma, opéra, théâtre, cabarets, bars, clubs et lounges… Mais Paris, c’est un panaché de vie qui se dévoile encore mieux au grand air. A pied, à vélo (en enfourchant un des célèbres Vélib’) ou en roller dans les espaces verts. Se promener à pied est sans doute le moyen le plus économique et le plus efficace de ressentir toute l’énergie de la capitale. Pour les plus aguerris, deux sentiers de grande randonnée balisés proposent de traverser Paris du nord au sud et d’est en ouest. Qu’ils soient historiques, thématiques ou simplement programmés sur mesure pour répondre à votre curiosité, ces parcours pédestres sont autant d’escapades authentiques.
www.ca-se-visite.fr,
www.getinshape.fr,
www.parisgo.fr,
www.parisapied.fr.

Quand Paris entre en Seine
Traverser Paris en longeant la Seine, c’est goûter mille escapades sur le fleuve, les berges, les ponts et les îles, de jour comme de nuit… En bateau, à pied, à vélo, on paresse, on arpente, on dîne, on danse sur les péniches, on flâne entre deux expos, on picore après avoir fait les boutiques, on bronze en maillot (l’été seulement, on n’est pas dans l’Hérault !). Et, toujours, on s’éblouit de ces berges classées au patrimoine mondial par l’Unesco. Grand et Petit Palais se dévoilent sous l’arche d’un pont, des pêcheurs à la ligne s’installent en proue d’un jardinet, le Louvre joue à cache-cache avec un bateau de croisière, Notre-Dame surgit au son du violon d’un musicien des rues, une grue de chantier naval se dresse au loin, entre les saules pleureurs... Paris doit sa devise à la Seine, “ fluctuat nec mergitur “ – il tangue mais ne coule pas –, et la Seine raconte Paris, du berceau de la Cité jusqu’au renouveau des quais de Bercy en amont et la triomphante Dame Eiffel en aval. Une croisière au fil de l’eau, c’est incontournable lors d’un séjour à Paris ! Descendez la Seine en bateau, les plus beaux musées et monuments vous contemplent… Pour les plus petits, les compagnies prévoient des animations qui rendent le voyage encore plus magique : une “ croisière enchantée ”, avec spectacle musical, ou une croisière “ Petits Matelots ”, autour de Barthélemy le pirate.



Un Pigalle peut en cacher un autre !
Le quartier mythique des nuits sulfureuses et du Moulin-Rouge réserve bien des surprises. Son aire d’attraction s’étend, du nord au sud, depuis la place des Abbesses dans le 18e arrondissement jusqu’à la rue des Martyrs, dans le 9e. La butte Montmartre déploie ainsi ses petites rues sinueuses aux noms évocateurs : la rue Lepic, le moulin de la Galette, etc. Sur les pentes, on a l’embarras du choix pour les restaurants et bistrots tandis que les galeries de la rue d’Orsel instillent une pointe d’art contemporain. Sur les traces d’un bataillon de saltimbanques, on arpente la pittoresque butte couronnée du Sacré-Cœur, deuxième site le plus visité de Paris. En prenant son temps, on goûte également aux délices d’un drôle de “ village ” parisien. Et d’un endroit à l’autre, on pousse jusqu’aux Batignolles, le coin discret qui a la cote. Puis on va musarder du côté des théâtres de Saint-Georges et de la petite place Gustave-Toudouze. Et comme le village est un peu “ fashion victim ”, on déniche créateurs et galeries entre charcuteries et crèmeries. Le soir venu, on s’habille – ou pas – pour faire la java, la nouba, la fiesta, ou simplement aller au cinéma. En traversant le boulevard de Clichy, récemment rénové, où les jeunes créateurs ont investi les lieux, la tendance est à la petite boutique intimiste. Romantique, festif ou érotique, le Pigalle nocturne, c’est toujours à la carte !



Le quai Branly, fenêtre sur le monde
On ne le visite pas, on l’explore. Au cœur du Paris des musées, les arts d’Afrique, d’Océanie, d’Asie et d’Amérique s’inscrivent dorénavant au centre du grand circuit historique et artistique de la capitale. Le musée du quai Branly est un établissement culturel novateur : à la fois musée, centre d’enseignement et de recherche, et espace à vivre. Au quai Branly, on vogue d’art en art, de boucliers aborigènes en costumes chamaniques, sans rupture, en traversant les carrefours où s’entrecroisent civilisations et cultures. Ici, on s’arrête pour une boucle sonore de musique malgache. Là, pour un programme interactif sur la divination… Dans un bâtiment conçu par Jean Nouvel (dont on apprécie l’empreinte aussi dans la région), au pied de la tour Eiffel, le quai Branly, musée des arts et civilisations de la planète, propose une approche unique des cultures non occidentales. Une fenêtre sur le monde.



Focus

Vu des coulisses

Rien de tel que de voir l’envers du décor pour mieux apprécier un spectacle, un film ou les secrets des grands chefs… Des spécialistes vous ouvrent les portes dérobées des lieux les plus connus. Du Rex au théâtre des Variétés en passant par les cuisines des restaurants les plus renommés ou les vestiaires de Roland-Garros, tous les goûts seront satisfaits !
www.purplebeam.com
www.legrandrex.com
www.meetingthefrench.com



Quand les métiers se dévoilent

Au-delà de ses monuments, Paris est un concentré de savoir-faire, entre tradition et modernité. Certains ont façonné des quartiers, telle l’ébénisterie autour de la rue du Faubourg St-Antoine ; d’autres, plus rares, comme ce glypticien (qui grave les pierres précieuses) se perpétuent de siècle en siècle. Artisans et métiers de bouche entrouvrent leurs ateliers et laboratoires aux curieux, le temps d’une visite. Les plus insolites ? La Maison de l’escargot, un miniaturiste ou l’écluse du pont de Flandre.
www.parisinfo.com



Sur les traces d’Amélie Poulain

Paris a toujours été une source d’inspiration intarissable pour les artistes, écrivains et autres cinéastes. Vous aimeriez revivre certaines intrigues, mener la vie de leurs héros ? Découvrez la vie d’Amélie Poulain ou les mystères du “ Da Vinci Code ” en compagnie de spécialistes.
www.montmartre-paris-france.com
www.lireetpartir.com
www.parisexperiences.com
www.paris-walks.com
www.thehistoricalexperience.com



Paris de l’étrange

L’histoire de la capitale est indissociable de ses mystères et secrets jalousement gardés. Les Catacombes, le musée des Egouts de Paris, les cimetières du Père-Lachaise ou de Montmartre en constituent la mémoire la plus lointaine et méritent plus qu’un détour.
www.catacombes.info,
www.pere-lachaise.com,
www.paris.fr (pour les Egouts)



Envolez-vous !

La compagnie Airlinair propose en moyenne trois vols aller / retour par jour pour Paris, depuis Béziers Cap d’Agde.
www.airlinair.com
www.beziers.aeroport.fr