ENTRETIENS GAGNANTS N° 1 - Edition Narbonne

Cap sur les ports Audois

Surfant sur le dynamisme
du nautisme, le port de Gruissan
offre tous les services pour les plaisanciers
locaux ou de passage.
Quant à Port-La Nouvelle, 3e port français
en Méditerranée, un grand projet
de développement est en cours.

Gruissan La nautique
Célèbre pour sa mythique plage des chalets où fut tourné le film de Jean- Jacques Beinex 37°2 le matin, Gruissan est également un port de plaisance qui dispose de nombreux atouts. En 2006, l’ensemble des quais a été réhabilité ainsi que l’aménagement paysager des bassins. 100 nouvelles places sont en cours de construction, dont un ponton dédié aux multicoques, ainsi que de nouveaux sanitaires. Pavillon bleu des ports, Gruissan est également engagée dans une démarche Port Propre : des pompes pour récupérer les eaux de cale et eaux noires sont 6 Printemps / Eté 2007 en place et la zone technique sera prochainement équipée pour la récupération des eaux de ruissellement. Dans le domaine sportif, Gruissan organise chaque année le plus grand rassemblement au monde de planche à voile, le Défi Wind. Son école de voile Gruissan Windsurf est classée première école française de voile du Languedoc-Roussillon. Gruissan offre deux “ spots “ qui permettent de se perfectionner en sports de glisse : l’étang de Mateille, peu profond et idéal pour débuter, et l’autre en mer. Sans oublier les nombreuses associations : Gruissan Yacht- Club, Thon Club, Mery Fisher, Rusaren, Rame traditionnelle…


Port-la Nouvelle : de nouveaux horizons
Débouché maritime naturel de Toulouse et de Midi- Pyrénées, Port-La Nouvelle est idéalement située au coeur d’une large baie et à l’embouchure d’un grau reliant l’étang de Bages-Sigean à la mer et à l’arrivée du canal de la Robine. 3e port français en Méditerranée, 6e port français de céréales et 9e port français pour le trafic de produits pétroliers, La Nouvelle intègre aussi une darse de pêche et sa halle ainsi qu’une petite entité de plaisance. Le trafic annuel du port parle de lui-même. 2 500 000 tonnes d’Hydrocarbures, 800 000 tonnes de céréales et 200 000 tonnes de vrac et marchandises divers transitent par La Nouvelle. Le port prévoit de se doter d’un nouveau terminal pétrolier qui lui permettra de prendre son essor. Depuis 10 ans, une importante réflexion est menée autour d’un schéma de développement portuaire à long terme. « Engagé depuis 1996, ce schéma a conduit à une refonte spatiale de l’ensemble des activités inscrites dans une démarche générale d’avalisation des activités commerciales ». Le programme prévoit notamment la réalisation d’un nouvel avant-port qui permettra l’accueil de navires de 11 mètres de tirant d’eau. « Ces aménagements comprendront la création d’une darse équipée de 2 postes (hydrocarbures, gaz et alcools) adossés à la digue nord, la création de 20 ha de Z.I. portuaire, la réalisation de 15 hectares de terre-pleins pour le stockage des marchandises et enfin l’élargissement du chenal et la construction de 3 postes sur 500 mètres linéaires de quai, permettant de traiter des trafics conteneurs, divers et RO/RO ». Concernant la pêche, la nouvelle criée conçue aux normes européennes, traite 500 tonnes de poissons chaque année. Ateliers de mareyage, distribution de glace, station d’avitaillement et espaces techniques, la plate-forme offre de nombreux services. Pour la plaisance enfin, le projet d’extension en cours permettra de doubler la capacité d’accueil, passant ainsi de 150 à 300 anneaux.


Focus

Gruissan

Capacité : 1650 places à flot, 250 places à sec Distances : le Cap d’Agde 20 milles, Sète 32 milles, Côte Vermeille 35 milles Services : station tous carburants, 4 blocs sanitaires, accès handicapés, accès pontons sécurisés, élévateur de 12 et 45 tonnes, borne Internet en accès libre et gratuit… Directeur de la station : Jean-Claude Méric Responsable du port : Marie-Claude Niclot Port La Nouvelle Navires : longueur 145 m, largeur 22 m, tirant d’eau 8 m, port en lourd 14 000 T Commerce : 9 postes à quai, 1250 m de quai, 1 poste RO/RO, 3 dépôts hydrocarbures, 1 dépôt alcools vinicoles, 2 dépôts GPL, darse pétrolière, Sea-line : capacité d’accueil navires de 40 000 T, 3 grues, 1 élévateur , 87 000 T de stockage céréales, 20 000 m² d’entrepôts, pêche : 20 chalutiers, lamparos et thoniers, halle aux poissons informatisée Plaisance : 150 anneaux répartis sur 11 pontons flottants